Le marché de l’immobilier impacté par l’inflation 2022

0
913

L’inflation 2022 n’a épargné personne. Tous les secteurs sont concernés, même le secteur de l’immobilier : taux d’intérêt élevé, difficulté de trouver les matériaux de construction, augmentation des prix de l’immobilier, pouvoir d’achat en baisse des ménages…

Investir dans l’immobilier reste une valeur sûre.

augmentation prix immobilier 2022

Les taux d’emprunt 2022 s’envolent

Depuis le début de l’année 2022, les taux d’intérêt connaissent une folle augmentation. Restés à raz les pâquerettes pendant les dernières années, la hausse de ces taux était inévitable.

L’inflation annuelle était de 1.1% en 2019 pour 0.5% en 2020 et 1.6% en 2021. En cette fin d’année 2022, l’inflation affiche un taux de 5.6%. Les raisons ? Des litiges mondiaux faisant grimper le prix de l’énergie, des carburants ainsi que de l’alimentation. On connaît également une pénurie sur un grand nombre de matières premières et matériaux en tout genre, ce qui fait monter inévitablement les prix.

Loin d’être un choix, la politique monétaire des banques centrales est obligée de s’aligner en rehaussant les taux directeurs. Résultat, les taux d’emprunt dans l’immobilier augmentent inexorablement.

Les taux d’intérêt actuels

Le taux débiteur moyen augmente de 1% pour s’afficher autour de 2.30% (hors assurance prêt immobilier). Et ce taux pourrait bien monter à 3% si la situation continue de se dégrader.

Si la situation ne s’améliore pas d’ici là, obtenir un prêt immobilier en 2023 va devenir complexe.

Investir dans l’immobilier pour lutter contre l’inflation

En France, investir dans l’immobilier est un bon moyen de lutter contre l’inflation, surtout dans la situation que nous connaissons actuellement. Même si les taux d’emprunt sont très élevés.

Pourquoi ?

Lorsqu’un ménage devient propriétaire, il n’y a plus de loyer à payer. En effet, les loyers sont souvent indexés sur l’inflation. Ce qui signifie que les mensualités du crédit ne changeront pas, contrairement à un loyer et aux charges dont doit s’acquitter un locataire.

Vous êtes investisseur locatif ?

Cette période d’inflation est une véritable opportunité pour vous puisque les taux d’emprunt restent malgré tout avantageux au regard du niveau de l’inflation annuelle. En effet, le delta entre le taux débiteur et l’inflation est de 4%. Cela signifie qu’en réalité, le taux d’emprunt réel est négatif.